Carnets

À la manière d'un carnet d'enquête où s'accumulent des pistes à suivre, des ébauches de recherche, nous proposons ici des dossiers de sources autour d'événements marquants pour les mouvements sociaux de la seconde moitié du XXe siècle en Suisse. Nous rédigeons environ un article par mois, en lien ou non avec notre thème annuel.

Pour recevoir les notifications de publication par courrier électronique, écrivez-nous à infos@archivescontestataires.ch Les publications sont également annoncées sur notre compte Twitter @AContestataires

Culture contre culture est le thème de notre programme de valorisation pour 2021. Nous proposerons par le biais de soirées-débats et de notre site Internet matière à réflexion sur la place de la question culturelle dans les mouvements sociaux de la seconde moitié du XXe siècle. On trouvera ci-dessou...

Il y a quarante-cinq ans, le 2 juin 1976, les travailleuses et travailleurs de SARCEM, une société de microtechnique (production d'automates à bobiner) basée à Meyrin, décident d'occuper leur usine pour empêcher la saisie des machines dans le contexte d'une faillite au sujet de laquelle ils nourriss...

«Présenter un tableau plus précis de l’éventail gauchiste» : quelques éléments sur la surveillance politique dans les années 1970

À quelques jours de la votation sur la Loi sur les mesures de police contre le terrorisme, nous proposons ici quelques documents issus de nos fonds qui illustrent les e...

Les 40 ans du vote sur l’initiative Être solidaires

À l’occasion de la publication de l’inventaire des archives historiques du Centre ce contact Suisses Immigrés de Genève, nous rappelons ici les quarante ans du vote sur l’initiative Être solidaires, un jalon marquant pour la mobilisation politi...

Le 23 novembre 1968, à Saint-Moritz dans les Grisons, le maçon italien Attilio Tonola est frappé à mort par trois ouvriers suisses. Tonola a la malchance de croiser un groupe d'hommes ivres qui l'interpellent: «Tschau Tschinggeli», une expression intraduisible (quelque chose comme «rital, petit rita...